Tormante
graphic
Extérieur (extraplanaire, Mal) de taille M
Dés de vie : 8d8+32 (68 pv)
Initiative : +1
Vitesse de déplacement : 6 m (4 cases)
Classe d’armure : 22 (+1 Dex, +11 naturelle), contact 11, pris au dépourvu 21
Attaque de base/lutte : +8/+12
Attaque : morsure (+12 corps à corps, 2d6+6 plus maladie)
Attaque à outrance : morsure (+12 corps à corps, 2d6+6 plus maladie)
Espace occupé/allonge : 1,50 m/1,50 m
Attaques spéciales : invasion des rêves, pouvoirs magiques
Particularités : immunité contre le feu, le froid, le charme, le sommeil et la terreur, résistance à la magie (25), réduction des dégâts (10/fer froid et magie)
Jets de sauvegarde : Réf +9*, Vig +12*, Vol +10*
Caractéristiques : For 19, Dex 12, Con 18, Int 11, Sag 15, Cha 12
Compétences : Art de la magie +11, Bluff +12, Concentration +15, Déguisement +1 (+3 pour tenir un rôle), Détection +15, Diplomatie +5, Équitation +12, Intimidation +14, Perception auditive +15, Psychologie +12
Dons : Combat monté, Magie de guerre, Vigilance
Environnement : un plan d’alignement mauvais
Organisation sociale : solitaire, montée (1, sur un destrier noir) ou cercle (3, sur des destriers noirs)
Facteur de puissance : 9
Trésor : normal
Alignement : toujours neutre mauvais
Évolution possible : 9–16 DV (taille M)
Ajustement de niveau :

La tormante a la même corpulence qu’une femme humaine.
Elle parle l’abyssal, le céleste, le commun et l’infernal.

Combat
La tormante attaque à vue les créatures d’alignement bon si elle pense avoir de bonnes chances de l’emporter.
Ses dents acérées peuvent transpercer la plus épaisse des armures. Elle adore utiliser son pouvoir de sommeil pour étrangler ensuite lentement ses victimes endormies.
Les armes naturelles de la tormante, ainsi que celles qu’elle manie, sont considérées comme d’alignement mauvais dès qu’il s’agit de vaincre la réduction des dégâts de son adversaire.
Invasion des rêves (Sur). La tormante peut s’insinuer dans les rêves des individus chaotiques ou mauvais. Pour cela, elle utilise un charme appelé cardioline, qui lui permet de passer dans le plan Éthéré et de flotter au-dessus de sa victime. Une fois qu’elle a réussi à s’insinuer dans les rêves du dormeur, elle le chevauche jusqu’à l’aube. Le cauchemar résultant est tel qu’au réveil, la victime a subi une diminution permanente de 1 point de Constitution. La seule façon de stopper ces intrusions nocturnes consiste à affronter la tormante dans le plan Éthéré.
Maladie (Ext). Peste infernale, morsure, jet de Vigueur (DD 18), temps d’incubation 1 jour ; effet : affaiblissement temporaire de 1d6 points de Constitution. À partir du deuxième jour, dès que le malade rate son jet de Vigueur, il doit aussitôt en jouer un second (même DD). S’il le rate également, un des points de Constitution perdus l’est de façon permanente. Le DD de sauvegarde est lié à la Constitution.
Pouvoirs magiques. Détection de la Loi, détection de la magie, détection du Bien, détection du Chaos, détection du Mal, métamorphose (sur soi uniquement), projectile magique, rayon affaiblissant (DD 12) et sommeil (DD 12), à volonté. Niveau 8 de lanceur de sorts. Toujours à volonté, la tormante peut également utiliser le pouvoir passage dans l’éther (niveau 16 de lanceur de sorts), à condition qu’elle possède sa cardioline (voir ci-dessous). Les DD de sauvegarde sont liés au Charisme.

Cardioline
Chaque tormante possède un charme du nom de cardioline, qui soigne instantanément son porteur de toute maladie qu’il pourrait contracter. De plus, la cardioline confère un bonus de résistance de +2 aux jets de sauvegarde (inclus dans le profil du monstre ci- dessus). Une tormante perdant ce charme ne peut plus utiliser son pouvoir de passage dans l’éther tant qu’elle n’en a pas confectionné un autre (ce qui lui prend environ un mois). Une créature d’alignement bon peut également bénéficier des bienfaits de la cardioline, mais dans ce cas, le charme ne confère pas le pouvoir de passage dans l’éther et vole en éclats au bout de 10 utilisations (une maladie soignée ou un jet de sauvegarde affecté compte comme une utilisation). Le prix de vente d’une cardioline intacte s’élève à 1 800 po.