Affaiblissement ou diminution de caractéristique (Sur)
Certaines attaques réduisent la valeur des caractéristiques de l’adversaire. Leur effet peut être temporaire (affaiblissement) ou permanent (diminution).
Affaiblissement temporaire. Cette attaque réduit temporairement une caractéristique de l’adversaire. La description de la créature indique la caractéristique affectée et le nombre de points perdus à chaque attaque réussie. En cas de coup critique, la cible perd deux fois plus de points de caractéristique (s’il faut normalement jeter un dé, jetez- en deux). Les points de caractéristique temporairement affaiblis sont récupérés au rythme de 1 par jour et par caractéristique (deux fois plus vite si le blessé ne fait que se reposer) ou grâce aux sorts restauration partielle, restauration et restauration suprême.
Diminution permanente. Cette attaque réduit de façon permanente une caractéristique de l’adversaire quand la créature touche au corps à corps. La description de la créature indique la caractéristique concernée et le nombre de points perdus. En cas de coup critique, la cible perd deux fois plus de points de caractéristique (si la quantité de points perdus est déterminée par le jet d’un dé, jetez-le deux fois et additionnez les résultats). Sauf indication contraire, l’attaquant récupère 5 points de vie temporaires par attaque réussie (10 sur un coup critique). Ces points de vie temporaires persistent pendant 1 heure. Pour leur part, les points de diminution permanente ne guérissent pas naturellement et ne peuvent être récupérés qu’à l’aide de restauration et restauration suprême.
Dans certains cas, cette attaque autorise un jet de Vigueur dont le DD est égal à 10 + ½ DV raciaux de la créature + son modificateur de Charisme (le DD exact est calculé dans la description de la créature). Si aucun jet de sauvegarde n’est mentionné, c’est que l’attaque n’en autorise pas.
Toute perte de points de caractéristique constitue un sérieux handicap, surtout si la caractéristique touchée tombe à 0 :
• Un personnage ayant 0 en Force ne peut plus bouger. Il gît sur le sol, sans défense.
• Idem s’il tombe à 0 en Dextérité : il est incapable de bouger le petit doigt, et donc de se relever.
• À 0 en Constitution, le personnage est mort.
• À 0 en Intelligence, il ne peut plus réfléchir : il sombre dans une inconscience proche du coma.
• Si sa Sagesse tombe à 0, il s’enfonce dans un profond sommeil peuplé de cauchemars auxquels il ne peut échapper.
• À 0 en Charisme, il entre en catatonie, dans un état proche du coma.
Il n’est pas nécessaire de noter les points perdus au-delà de 0 : aucune valeur de caractéristique ne peut devenir négative.
Avoir 0 dans une valeur de caractéristique et ne pas avoir de valeur du tout dans la caractéristique concernée sont deux choses totalement différentes.
Certains sorts ou pouvoirs réduisent une valeur de caractéristique, mais il ne s’agit pas là à proprement parler d’une perte de points de caractéristique. En effet, la caractéristique amoindrie retrouve sa valeur d’origine dès que le sort cesse de faire effet.
Si la Constitution du personnage est touchée, celui-ci perd 1 point de vie par dé de vie chaque fois que son modificateur de Constitution diminue de 1. Une perte de points de vies consécutive à une baisse de Constitution ne peut faire tomber en dessous de 1 point de vie par dé.
Le pouvoir que certaines créatures ont d’affaiblir les caractéristiques de leurs adversaires est d’origine surnaturelle. Il nécessite toujours une attaque consciente : on ne perd jamais de points de caractéristique quand on attaque ces créatures, même si on le fait à mains nues.