La durée
Une fois que l’on a déterminé qui est affecté et comment, il reste à savoir combien de temps dure le sort.
Durée déterminée. Dans la plupart des cas, la durée se mesure en rounds, minutes, heures, ou autre unité de temps. Quand la durée indiquée arrive à son terme, la magie cesse de faire effet et le sort s’achève. Lorsque la durée est variable, on doit jeter les dés sans communiquer le résultat au lanceur.
Instantanée. L’énergie du sort se dissipe immédiatement, même si ses conséquences, elles, peuvent se prolonger.
Permanente. L’énergie dure aussi longtemps que l’effet se poursuit, ce qui signifie que le sort est vulnérable à dissipation de la magie.
Concentration. Le sort se prolonge tant que celui qui l’a lancé se concentre. Se concentrer ainsi constitue une action simple ne suscitant pas d’attaque d’opportunité. Tout ce qui peut interrompre la concentration d’un jeteur de sorts en pleine incantation fonctionne également dans ce cas de figure ; si le personnage est déconcentré, le sort cesse aussitôt. Il est impossible de jeter un sort tant que l’on se concentre sur un autre. Il arrive qu’un sort perdure quelque temps après que l’on a cessé de se concentrer. Le sort se prolonge alors pendant la durée indiquée une fois que le personnage cesse de se concentrer. Sauf dans ce cas bien précis, il est nécessaire de rester concentré pour maintenir l’effet du sort, mais il n’est pas possible de passer outre la durée maximale indiquée (le cas échéant). Si une cible se retrouve hors de portée, le sort réagit comme si on avait déconcentré le personnage.
Sujet, effet et zone d’effet. Si le sort affecte directement des créatures, il les « accompagne » jusqu’au terme de sa durée. S’il génère un effet, celui-ci se prolonge durant tout le temps imparti. L’effet peut se déplacer ou rester fixe. Il peut arriver qu’il soit dissipé avant la fin de la durée prévue. Si le sort affecte une zone, il reste fixe. Les créatures entrant dans la zone sont aussitôt affectées, mais cela cesse dès qu’elles en sortent.
Retenir un sort de contact. Si le personnage n’utilise pas son sort de contact au cours du round où il prononce l’incantation, il a la possibilité de conserver indéfiniment l’énergie magique. Chaque round, il peut tenter une attaque de contact. Mais si le personnage lance un autre sort, l’énergie se dissipe aussitôt.
Certains sorts permettent expressément de toucher plusieurs sujets. Il n’est pas possible de retenir un tel sort. Le personnage doit donc toucher les sujets durant le dernier round de l’incantation.
Utilisation ou épuisement. Quelques sorts durent jusqu’à ce qu’ils soient utilisés ou épuisés.
(T). Si la ligne « Durée » se termine par (T), le personnage peut mettre un terme à ses sorts quand il le désire. Pour ce faire, il doit se trouver dans la zone d’effet et prononcer les paroles appropriées, le plus souvent une version modifiée de l’incantation. Si cette dernière n’a pas de composante verbale, quelques gestes suffisent. Mettre un terme à un sort est une action simple et ne suscite pas d’attaque d’opportunité.
On peut arrêter un sort maintenu par concentration, et cela ne nécessite aucune action, car il suffit juste de ne plus se concentrer à son tour pour qu’il cesse.